Au Québec

Première expérience de camping d’hiver : trucs et conseils

Je suis loin d'être un expert du camping, certes, et encore moins du camping d'hiver. L'été, le camping est un moyen facile d'économiser lors de voyages. Au Québec ou ailleurs, il suffit de planter sa tente pour avoir un logis des plus confortables en un rien de temps. Le camping est aussi un moyen simple de prolonger les randonnées sur plusieurs jours. Et quoi de mieux d'une nuit en nature, d'un feu et d'une guitare pour renouer avec les éléments. Mais qu'en est-il du côté hivernal de cette activité ? Nous l'avons essayé pour une première fois et nous vous donnons nos impressions, trucs et conseils.

En fait, j’avais déjà pratiquer le camping «d’hiver» au début du printemps dernier. Cela s’apparentait plutôt à de la randonnée de printemps puisque il y avait de la pluie tout au long de la journée. Nous avions donc du nous arrêter dans un refuge pour sécher nos vêtements avant d’aller mettre notre tente pour la nuit. Rien n’était glorieux puisqu’il avait plu, puis neigé, au cours de la nuit, et que la tente de 35$ du Walmart n’avait pas apprécié. Ainsi, pour une nouvelle expérience de camping d’hiver, et basé sur mes ratés passés, je retente l’expérience cette fois-ci avec ma copine, et ce, beaucoup mieux préparé.

Le lieu de prédilection

Se retrouvant au Saguenay une fin de semaine, une multitude d’endroit s’offraient à nous pour faire office de laboratoire expérimental. Nous voulions un endroit, évidemment, en nature, mais pas trop éloigné au cas où notre aventure tournerait mal. Nous sommes, donc, partis un peu avant la tombée de la nuit avec l’appréhension d’y voir le coucher du soleil, mais avant tout pour nous permettre de trouver un terrain de camping avant qu’il fasse nuit. Notre choix s’est arrêté sur un petit bout terrain dégarni d’arbres aux abords d’un lac. Et, c’est de là que notre aventure a débuté ou plutôt notre recherche constante de chaleur.

Feu, feu, jolie feu !

Qui dit camping, dit feu ! Et, en hiver, ce dernier est encore plus nécessaire et agréable pour profiter de l’extérieur de sa tente. Je me suis donc mis à la tâche et commençai à trouver du bois sec; brindilles, bûchettes et écorces d’arbre. Créer un feu en hiver n’est pas évident, car ce dernier se retrouve littéralement sur de la neige. Il faut donc créer une première couche qui se retrouvera entre la neige et notre feu. On peut utiliser des roches ou autres éléments qui ne brûlent pas. Et si aucun n’est à notre disposition, il faut utiliser du bois. Tel fut notre cas. J’ai donc créé une première couche sur la neige et nourri le feu continuellement avec le bois récupéré et du papier journal que nous avions pensé apporter. Le mot continuellement n’est pas un euphémisme, car le feu tend à s’éteindre bien vite avec la neige qui se trouve en dessous. Il faut donc être aux petits soins avec lui et avoir en réserve beaucoup de bois pour profiter de la chaleur.

Choisir son spot

Durant ce temps, ma copine commença à organiser le terrain où sera ensuite monté la tente. Il fallait créer un terrain plat et uniforme pour s’assurer de ne pas rouler durant la nuit et se retrouver coincé d’un côté de la tente. Pour ça, une pelle est nécessaire. Une autre alternative à la tente que nous avons considérée est celle du tombeau. Il faut littéralement creuser dans la neige un trou pour pouvoir s’y glisser et y dormir durant la nuit. Nous connaissons des gens qui l’ont essayé et il parait qu’on y dort fort bien et qu’on y est au chaud.

Un repas ou un breuvage chaud

Lorsque la tente fut montée, nous avons passé au meilleur moment celui de déguster quelque chose de chaud. Armés d’un brûleur et de lampes frontales, nous avons donc préparé du chocolat chaud pour, ensuite, relaxer autour du feu. C’était un des meilleurs moments, surtout, qu’à ce point-ci nous avions enlevé nos bottes et les avions troquées pour nos pantoufles d’hiver qui gardent les pieds parfaitement au chaud et qui sont suprenamment étanches.

Bien dormir durant l’hiver

Dès qu’il n’était plus possible de garder le feu en vie, nous sommes rentrés dans la tente pour s’emmitoufler dans nos sleeping bags. La qualité de ces derniers est nécessaire pour avoir une expérience de camping hivernale réussie. Il faut avoir un sleeping bag qui est fait pour des températures froides, car sinon il est vraiment impossible d’apprécier sa nuit. Même si on reste habiller avec notre linge d’hiver, on ne peut pas obtenir l’équivalent d’un bon sleeping bag d’hiver. De plus, pour bien dormir, il ne faut pas oublier de se changer pour avoir des vêtements secs, l’humidité est vraiment le pire ennemi du campeur d’hiver. Mettez votre linge dans un sac au sec pour les garder loin de l’humidité. Un autre truc quand même efficace pour se réchauffer est celui de mettre une bouteille d’eau bouillante dans le sleeping bag. Cela permet de réchauffer les extrémités de notre corps au besoin.

Ça passe ou ça casse ?

Bien installés, nous nous sommes endormis rapidement mais, si ça n’avait pas été le cas, nous avions apporté des jeux de société. C’est à ne pas oublier ! La nuit s’est somme toute bien déroulée. Nous nous sommes réveillés quelques fois dans la nuit, mais avons dormi suffisamment longtemps pour éponger ces réveils sporadiques. Le lendemain matin, le réveil fut fort matinale. Nous nous sommes levés en même temps que le soleil pour démonter notre tente bien satisfait de notre première expérience de camping d’hiver et déjà plus en confiance pour une autre aventure.

N’hésitez pas de partager avec nous vos expériences de camping hivernal et vos autres trucs et conseils.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :