Transport durable

22 alternatives inusitées à l’auto solo

Lors de mes voyages dans certaines des plus grandes villes du monde (Auckland, Stockholm, Paris, Lima et j'en passe), j'ai toujours porté une attention particulière à la façon dont les gens se déplacent au quotidien et à comment les villes organisent le transport collectif. J'ai donc découvert, au fil de ces aventures, des façons, parfois assez inusitées, de faire ses déplacements quotidiens et j'en partage ici 22 avec vous.

Au Québec, pour faire face à la problématique grandissante de l’auto solo, le Défi Sans Auto Solo a été créé en 2009 pour inviter les étudiants comme les travailleurs à ne pas utiliser leur automobile seul ne serait-ce qu’une semaine durant l’année. Devrais-je rappeler que le secteur des transports est la première cause au Québec des émissions de GES, ce qui est en partie causé par le nombre croissant d’automobilistes sur les routes? Devrais-je aussi rappeler que les ventes de VUS et de camions légers ont augmenté de 7% entre 2016 et 2017, c’est-à-dire une augmentation des ventes de voitures qui consomment davantage de carburant?

highway-1929866_1920

Il y a donc une certaine urgence d’agir face à ce fléau qu’est l’auto solo qui cause non seulement une augmentation des GES dans l’atmosphère, mais aussi une augmentation de la congestion, et donc, une augmentation de la frustration chez les automobilistes. Concrètement, quels sont les moyens de transport possibles pour remplacer vos déplacements quotidiens en automobile? Je présente ici 22 alternatives autant classiques que plus inusitées à l’auto solo, qui je l’espère, inciteront à la fois les gens à modifier leurs façons de se déplacer, mais aussi les gouvernements à repenser le transport de demain.

Transport actif – À pied🚶

1. La marche

Avec une vitesse oscillant entre 4 et 6 kilomètres à l’heure, la marche vous permet d’avoir accès à tout ce qui se trouve dans un rayon de 2-3 kilomètres en moins de 30 minutes! C’est très efficace, en plus d’être une bonne activité de remise en forme.

2. La course

Avec une vitesse de 10 à 12 kilomètres à l’heure, la course est une solution ingénieuse et rapide à l’auto solo.  Par exemple, si votre travail ou votre institution scolaire se trouve à 5 kilomètres de la maison, il s’agira seulement d’une course d’environ 25 à 30 minutes, matin et soir. La plupart des entreprises et écoles offrent maintenant des douches et des vestiaires. Il n’y a donc plus de raison de ne pas opter pour ce moyen de transport.

pedestrians-918471_1920

Transport actif – À vélo 🚲

3. Le vélo classique

Achetez-vous un vélo et roulez, c’est aussi simple que ça! Que ce soit à Copenhague ou à Amsterdam, le vélo a clairement démontré qu’il était LE moyen de transport pour les villes du 21e siècle. Et saviez-vous que de nombreuses villes ont emboité le pas en limitant l’usage de l’automobile en ville pour favoriser les infrastructures adaptées aux vélos?

4. Le vélo en libre-service (VLS) ou vélopartage

Les VLS sont des vélos disponibles librement dans les villes que l’on partage avec d’autres utilisateurs et dont la réparation et l’entretien sont aux frais de la compagnie qui fournit ces vélos. Il s’agit d’une alternative à l’auto solo très facile et simple à utiliser: vous n’avez qu’à débarrer le vélo avec votre carte de crédit ou votre téléphone intelligent et vous êtes prêt à rouler. Avec le succès des BIXI à Montréal, on espère que d’autres villes du Québec s’y mettront bientôt, comme les villes de LavalSaguenay et Québec qui font l’essai de VLS avec des projets pilotes.

5. Le vélo à assistance électrique (VAE)

Pour les villes moins densifiées ou celles plus rurales, le VAE semble être une très bonne alternative à l’auto solo. En plus de rouler à l’énergie renouvelable, c’est-à-dire à l’hydroélectricité au Québec, vous ferez aussi travailler vos jambes puisque ce n’est pas que l’électricité qui fait avancer le vélo. Espérons que le Québec se mette rapidement à offrir une subvention pour l’achat d’un VAE comme le fait la France par exemple pour ainsi rendre plus accessible ce moyen de transport.

A-velo-1

Transport actif – Autre 🛴

6. La trottinette

Qui aurait pensé un jour que la trottinette deviendrait une alternative à l’automobile? Et bien, c’est effectivement le cas, notamment en Nouvelle-Zélande, où des trottinettes à propulsions électriques sont offertes en libre-service dans la ville d’Auckland. Et ce n’est pas surprenant non plus de voir des gens se déplacer à trottinette classique pour aller au travail en plein centre-ville de Wellington, la capitale. Espérons que ce moyen de transport se démocratise à travers le monde et fasse peut-être son entrée au Québec!

7. La planche et les patins à roulettes

Alors que l’on voit la trottinette émerger comme alternative à l’auto solo, pourquoi ne pas ramener aussi dans le décor la planche et les patins à roulettes? Ces deux moyens de transport, que les adolescents utilisent fréquemment pour se rendre à l’école ou aller «faire des courses» au dépanneur, pourraient très bien s’inscrire comme d’autres alternatives possibles à l’auto solo dans la vie des grands.

8. Le ski de fond

Eh oui, je ne pouvais pas oublier ce dernier, mais non le moindre, le ski de fond. Ayant la cote particulièrement auprès des Norvégiens, mais aussi auprès de certains Québécois, le ski de fond pourrait très bien devenir une solution de rechange à l’auto solo lors de l’hiver tel que souvent observé en Norvège. Alors que certains Québécois doutent encore du vélo d’hiver et que certaines villes s’entêtent à ne pas déblayer leur réseau cyclable, pourquoi ne pas mettre à profit ces pistes cyclables délaissées durant l’hiver à l’aide de ski de fond pour remplacer l’auto solo?

cross-country-skiing-624253_1920.jpg

Transport collectif – En covoiturage 🚙🚗

9. Le covoiturage courte distance

Le covoiturage courte distance fait référence à des déplacements quotidiens comme ceux domiciletravail ou domicileépicerie. Il est aberrant de voir autant de gens se déplacer du même point A jusqu’au même point B, sans même penser à partager la route pour ainsi profiter des voies de covoiturage réservées sur les autoroutes et aussi diminuer la solitude causée par l’auto solo.  Il en va de même pour les sorties plein air du week-end ou pour les courses dans les grands centres: invitez vos amis et ce sera beaucoup plus amusant!

10. Le covoiturage longue distance

Que ce soit pour se déplacer de ville en ville ou pour aller à un festival, le covoiturage longue distance est une solution à prioriser pour éviter d’utiliser l’auto solo. Que ce soit en proposant vous même du covoiturage ou en embarquant dans l’automobile de quelqu’un d’autre, la route est toujours plus agréable lorsque partagée. La preuve que c’est possible: en 2017, moi et Andréa sommes allés au Rockfest de Montebello en utilisant seulement le covoiturage comme moyen de transport!

Voici quelques sites web où il est possible d’afficher ou de réserver un covoiturage au Québec, en plus des nombreux groupes qui existent sur Facebook:

AmigoExpress | Caribook |Covoiturage.ca | PopARide | MonLift

people-2601669_1920

Transport collectif – En autobus 🚌

11. L’autobus de ville

L’autobus de ville a bien évolué depuis la dernière fois que vous l’avez pris. D’ailleurs, la Ville de Québec a fait tester le bus à quatre personnalités publiques et leurs commentaires sont plus que positifs. Par exemple, il est désormais possible de créer facilement un itinéraire avec Google Maps pour se rendre du point A au point B avec le bus et il est même possible de savoir en direct la position de son bus. Espérons qu’il sera bientôt possible de payer directement avec sa carte de crédit sans contact pour embarquer dans le bus, comme c’est le cas à Vancouver par exemple.

12. Le service rapide par bus (SRB)

Le SRB permet de circuler à bord d’un bus de manière beaucoup plus rapide et efficace qu’avec un bus de ville, même lorsque ce dernier circule sur une voie réservée. Pourquoi? Parce que le SRB ne circule non pas sur une voie réservée, mais plutôt sur une voie dédiée, habituellement au centre de la chaussée, et a la priorité à tous les feux de circulation qui sont synchronisés avec le passage du bus. Vu et testé à Lima en pleine heure de pointe, je peux garantir le gain d’efficacité et de rapidité par rapport à l’auto solo constatant la congestion qu’il y avait. Espérons que davantage de services de ce genre voient le jour au Québec, comme c’est désormais le cas à Gatineau et bientôt à Montréal sur le boulevard Pie XI.

13. L’autobus interurbain

L’autobus interurbain est un moyen de transport fiable et rapide pour se déplacer entre la majorité des villes du Québec. En plus d’être confortables, les autobus interurbains offrent des toilettes et des prises de courant, ce qui est parfait pour finir un document ou simplement se reposer lors d’un long trajet. De plus, le prix d’un billet est parfois très avantageux si l’on achète les billets à l’avance ou si l’on profite des promotions. C’est aussi une très bonne idée cadeau responsable.

bus-2730653_1920.jpg

Transport collectif – Sur rail 🚆

14. Le tramway / train léger sur rail / métro / métro aérien / train de banlieue

Tous ces types de transports ont la même caractéristique: ils ne sont pas victimes de la congestion routière puisqu’ils roulent sur des rails, et permettent ainsi d’atteindre plus rapidement le centre d’une ville. Même si à ce jour Montréal est la seule ville du Québec qui possède un réseau sur rail avec ses quatre lignes de métro et ses six lignes de trains de banlieue, d’autres grandes villes semblent vouloir suivre le pas avec un projet de tramway annoncé à Québec et un de train léger sur rail à Gatineau.

15. Le train classique

Pour les plus longs déplacements, il existe un réseau de trains au Canada qui permet de se déplacer entre certaines grandes villes, dont Jonquière, Charlevoix, Québec, Montréal, Ottawa, Toronto et Halifax. Prendre le train plutôt que conduire seul le trajet, c’est aussi se payer un moment de détente qui n’est malheureusement pas offert avec l’auto solo.

budapest-854618_1920.jpg

Transport collectif – Sur l’eau 🛳

16. Le traversier / navette maritime

Au Québec, le fleuve Saint-Laurent peut paraître comme un très gros obstacle pour les utilisateurs de l’auto solo qui veulent sans cesse voir de nouveaux liens autoroutiers apparaître pour le traverser. Pourquoi ne pas plutôt tirer avantage des divers moyens de transports collectifs offerts sur l’eau comme le traversier Québec-Lévis ou les Navettes du Fjord à Saguenay? D’ailleurs, la nouvelle mairesse de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles compte bien aller de l’avant avec la suite du projet d’une navette fluviale de Pointe-aux-Trembles jusqu’au Vieux-Port de Montréal.

ferry-3601612_1920

Autres alternatives à l’auto-solo 🛵

17. Le scooter électrique

S’introduisant de plus en plus dans les villes, le scooter électrique prend moins d’espace, est moins énergivore et coûte moins cher que l’automobile-solo. Bien qu’il s’agisse tout de même d’un moyen solo (ou peut-être duo) de se déplacer, son impact sur l’environnement et sur la congestion en est grandement diminué.

18. L’autopartage

Même si l’automobile est partagée avec plusieurs autres personnes, l’autopartage peut demeurer une pratique de l’auto solo si vous l’utilisez tout seul. Cependant, comme vous payez tous les coûts rattachés à l’utilisation d’une automobile lorsque vous la prenez (carburant, entretien, immatriculation, assurances, etc.), vous aurez peut-être davantage l’envie de partager ces coûts avec vos amis ou vos collègues, et donc, de ne pas l’utiliser seul.

19. L’auto solo électrique ou hybride

Bien qu’elle aura moins pollué à la fin de sa durée de vie utile, l’automobile électrique ou hybride ne devrait pas être considérée comme une alternative à l’auto solo puisque, si vous l’utilisez seul, vous utiliserez autant l’espace collectif qu’avec une automobile traditionnelle en participant notamment à la congestion accrue. Ainsi, changer son auto à essence pour une automobile électrique est certes un moyen de diminuer sa consommation de carburant, mais ne devrait pas être considéré comme une alternative à l’auto solo.

20. L’intermodalité

L’intermodalité consiste à combiner deux ou trois moyens de transport (comme ceux proposés dans cet article) pour atteindre votre destination finale et ainsi réduire votre utilisation de l’auto solo. Les possibilités sont infinies et en voici quelques exemples:

  • Prendre votre vélo jusqu’à l’arrêt jusqu’à la gare de métro
  • Marcher jusqu’à la maison de votre collègue et faire du covoiturage
  • Prendre le bus jusqu’au centre-ville et marcher jusqu’à votre travail
  • Prendre vos skis de fond jusqu’à l’arrêt d’autobus et prendre le bus
  • Prendre le train puis prendre l’autobus de ville une fois à destination

21. Le télétravail

Une autre bonne alternative à l’auto solo est le télétravail. Il s’agit de travailler de la maison pour ne pas avoir à se déplacer, et donc, utiliser l’auto solo. De plus en plus de compagnies proposent le télétravail pour éviter à leurs employés la congestion et cela pourrait même augmenter leur productivité. Et pour un étudiant, le télétravail c’est simplement étudier ou travailler sur un projet de la maison plutôt que se rendre à l’école en automobile. Vous pourrez toujours contacter vos amis via Skype si vous avez une question à leur poser.

22. Le déménagement

Si aucune des alternatives à l’auto solo proposées dans cet article ne semble fonctionner pour vous (ce qui me paraît assez invraisemblable), votre dernière solution est la suivante: déménager. Rapprochez-vous de vos centres d’intérêt pour avoir accès à du transport collectif ou pour pouvoir marcher ou prendre le vélo pour aller à l’école, travailler ou faire vos courses dans les nombreux commerces et épiceries de quartier. Par le fait même, vous économiserez grandement en frais de déplacement et vous finirez peut-être même par vendre votre automobile!

bike-665925_1920

C’est ce qui complète ma liste des 22 alternatives inusitées à l’auto solo. J’ai essayé de toucher tout ce qui se fait dans le monde, mais si vous pensez que j’ai oublié certaines choses ou que vous avez vous-même votre façon de vous déplacer de façon inusitée, n’hésitez pas à laisser votre commentaire ci-dessous. 👇🏻

À lire aussi sur le blog:

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s