Transport durable

Trottinettes électriques: l’avenir des déplacements urbains?

Vous êtes en retard à un examen. Vous habitez à 25 minutes de marche de votre école. Attendre l'autobus prendrait au moins 15 minutes. Vous n'avez pas d'automobile ni de vélo pour vous y rendre. La dernière option est de vous mettre à courir, en espérant arriver à temps. Mais, si je vous disais qu'il existe une autre option...

Celle-ci est de se rendre à l’université à l’aide d’une trottinette à propulsion électrique. Ce mode de transport peut paraître inusité, mais a déjà fait ses preuves grâce à des compagnies telles que Lime ou Bird qui ont implanté des trottinettes électriques en libre service à travers les capitales, métropoles et campus universitaires de ce monde.

Carte Lime Location.png
Carte des endroits où l’on retrouve les engins de la compagnie Lime

Une de ces villes est celle de Christchurch en Nouvelle-Zélande qui accueille la compagnie Lime et ses trottinettes électriques nommée Lime-S. Ayant eu l’occasion de la visiter, j’ai pu essayer un de ces bolides et y apprécier autant leur côté pratique que ludique. À la suite de cet essai, je vous présente, ici, un portait de ces trottinettes électriques, et comment elles pourraient être l’avenir des déplacements urbains.

Header-Lime-S.png

Comment utiliser ces trottinettes?

À partir d’un téléphone intelligent et de l’application gratuite de la compagnie, il suffit de repérer une trottinette à proximité, se rendre jusqu’à celle-ci et de la débloquer en numérisant son code QR. Après quelques secondes, il est ainsi possible d’embarquer sur le bolide et de mettre en marche le moteur électrique pour se diriger vers sa destination.

Lime-Application.png
L’application Lime

*Bémol: Dans le cas de Lime, l’application ne fonctionne qu’avec les téléphones intelligents assez récents. Je n’ai donc malheureusement pas pu utiliser l’application avec mon «vieux» iPhone 5S, téléphone que je garde le plus longtemps possible par soucis éthique, environnemental et budgétaire

Est-ce qu’elles vont rapidement?

Dans le cas des trottinettes Lime-S, leur vitesse est assez élevée: 24 km/h sur un terrain plat et jusqu’à 40 km/h en dévalant une côte (comparée à 4-6 km/h pour la marche). Ainsi, toutes personnes dans la situation décrite préalablement pourraient grandement diminuer son risque de retard en utilisant une trottinette électrique comme celles de Lime.

Quels sont les avantages?

Au delà d’être pratique dans la situation farfelue décrite préalablement, la trottinette peut aider à diminuer la dépendance à l’automobile dans les milieux urbains. De plus, comme elles fonctionnent à l’aide d’une pile, aucune condition physique n’est nécessaire puisque le petit moteur fait l’ensemble du travail pour le conducteur comme c’est le cas pour une voiture, mais sans les émissions de gaz à effet de serre qui en découlent.

De plus, son côté pratique s’accompagne d’un côté ludique. À travers le monde, ces trottinettes ont gagné en popularité de par le plaisir qu’elles apportent aux gens qui dévalent et découvrent les rues d’une nouvelle ville à bord de ces engins.

Lime-S-1

Combien ça coûte?

Le coût est assez abordable soit un taux fixe de 1$ auquel on additionne 30¢ par minute. Cependant, prenez garde, le temps passe vite sur cet engin. Pour un trajet de seulement 16 minutes, il m’en a coûté près de 6$.

Quels sont les désavantages?

Tout d’abord, les trottinettes sont électriques et détiennent, donc, des piles pour emmagasiner l’énergie. Or, la fabrication des piles émet des gaz à effet de serre, du fait principalement de l’extraction des métaux qui la composent.

Ensuite, la recharge de la pile de ces trottinettes se fait à partir de l’électricité, mais rappelons nous qu’électricité ne rime pas nécessairement avec énergie renouvelable. Si l’électricité est générée par la combustion du charbon, par exemple, elle perd de son côté vert et, par ricochet, tout ce qui roule à l’électricité aussi.

Finalement, les trottinettes peuvent être disposées n’importe où dans la ville ce qui implique qu’elles ne sont pas retournées à des bornes de recharge. Ainsi, lorsque le niveau de leur pile est faible, des employés doivent les collecter pour les recharger. Or, la majorité des transports actuels carburent à l’essence ou au diesel. La trottinette électrique à la couleur verte flash perd donc quelque peu de son éclat si ces émissions indirectes liées à son fonctionnement sont prises en considération.

Lime-S-2

Une solution à cette problématique serait que, par exemple, la compagnie opte pour des fourgonettes électriques pour amasser et recharger les trottinettes, même si cette solution pourrait aussi présenter des côtés négatifs.

Intéressé à ce que votre ville offre ce service?

Si après avoir pesé le pour et le contre de ces trottinettes, vous désirez avoir accès à ce service, votez ici pour que Lime s’implémente dans votre ville ou votre campus universitaire. Votre ville/campus n’aura rien à faire sauf recevoir un montant pour que la compagnie aille le permis d’opérer sur son territoire!

À lire aussi sur le blog:

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :