Consommation responsable

Réduire l’impact environnemental de ses appareils électroniques en 5 étapes simples

Comme on le sait, les gadgets technologiques que les compagnies développent ne sont pas sans conséquences environnementales: exploitation minière intensive pour les métaux rares, mise en suspension de matières toxiques, pollution des cours d’eau par lessivage des éléments chimiques, émission de GES lors du transport des matériaux, recyclage quasi impossible des appareils, etc. Je vous propose ici de réduire l'impact environnemental lié à votre consommation d'appareils électroniques en 5 étapes simples.

Outre l’aspect environnemental, il y a bien d’autres raisons qui devraient nous pousser à nous questionner sur notre désir toujours constant pour de nouvelles technologies: les conditions de travail des employés dans les usines, l’exploitation d’enfants dans les pays sous-développés et les conflits armés pour la recherche de nouvelles ressources rares n’en sont que quelques exemples.

Nous devrions tous, collectivement, réfléchir à notre rapport avec ces objets pour lesquels nous avons créé une très grande dépendance: téléphone cellulaire, ordinateur portable, système de géolocalisation GPS, montre intelligente, tablette électronique, haut-parleur portatif, appareil photo, pile portative, livre électronique, console de jeux vidéos, etc. Le pire est que la plupart de ses appareils ne sont que des objets de mode qui, comme n’importe quoi en matière de mode, vont se démoder. Rappelons-nous des années 2000 où tout le monde se promenait avec un lecteur MP3. Connaissez-vous bien des gens qui utilisent encore le leur de nos jours?

oleg-sergeichik-500300-unsplash

Voici donc les 5 étapes à suivre pour réduire l’impact environnemental de vos appareils électroniques.

🛑 Étape 1: L’arrêt 🛑

Arrêtez l’achat d’appareils neufs et utilisez vos appareils tant qu’ils fonctionnent. Diminuez le nombre d’appareils auxquels vous êtes dépendants.

Le slogan « Attrapez-les tous! » ne vaut surtout pas en matière d’appareils électroniques. Avoir trop d’appareils électroniques, c’est s’encombrer inutilement d’objets inventés pour créer un besoin, et non pour répondre à un besoin. Pour voir comment limiter votre nombre d’appareils électroniques et comment mieux les utiliser, consultez la partie Électronique de mon guide pratique du minimaliste.

Diminuer ses achats d’appareils électroniques, c’est aussi cesser d’être dépendant envers la technologie. Cela veut donc peut-être dire d’effectuer un retour aux sources dans la pratique de certaines activités:

  • Apporter une guitare à une fête plutôt que de faire jouer de la musique sur un haut-parleur Bluetooth 🎸
  • Se rendre à destination sans utiliser un appareil de localisation (GPS) 🗺
  • Aller jouer dehors plutôt que sur votre console de jeux vidéos ⛷
  • Observer la nature en allant marcher ou courir plutôt que suivre votre cadence sur votre montre intelligente 🦅
  • Emprunter des livres à la bibliothèque plutôt que de les acheter sur votre liseuse électronique 📚
  • Recommencer à prendre des notes sur papier plutôt que de toujours compter sur sa tablette électronique 📝

brainstorming-business-plan-close-up-908295.jpg

⌛️ Étape 2: La protection ⌛️

Protégez mieux vos appareils pour pouvoir les conserver plus longtemps.

Et je ne parle pas ici d’acheter une garantie prolongée. D’ailleurs, saviez-vous que près de 30% des articles retournés chez Amazon finissent simplement à la poubelle? Je parle plutôt de protéger ses appareils électroniques avec une bonne protection physique, par exemple un étui contre les chocs, l’eau et les autres intempéries (et Dieu sait qu’il y en aura!). Peut-être que l’achat d’un bon étui peut sembler un gros investissement, mais pensez au coût écologique de production de ladite protection versus celui d’un nouvel appareil. Voulez-vous vraiment faire subir ce coût environnemental à la planète si vous brisez inutilement votre appareil?

Connaissez-vous Pelacase? Ce sont des étuis compostables pour les téléphones intelligents. Je ne sais pas s’ils font le travail niveau protection, mais c’est certainement une avenue à s’intéresser.

Dans le cas d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un téléphone intelligent, il est aussi possible d’activer la fonction de géolocalisation en cas de perte. Pour s’assurer que celle-ci fonctionne si vous perdez votre appareil, vous devrez être connecté au réseau cellulaire (3G ou LTE) et avoir la pile chargée à bloc. Assurez-vous donc de charger celle-ci au maximum lorsque vous pratiquez une activité qui pourrait vous faire perdre votre appareil (sortie dans un bar, randonnée en nature, voyage, etc.).

Anecdote: Lors de mon anniversaire de 18 ans, je me suis réveillé le lendemain matin sans téléphone. Ça n’a pas pris deux minutes que mon hangover était déjà volatilisé et je cherchais dans toutes les poches possibles mon dit téléphone. Par chance, j’avais activé la fonction de localisation de celui-ci et l’avait chargé avant la soirée. J’ai pris mon ordinateur et j’ai pu confirmer mon hypothèse: j’avais simplement oublié celui-ci dans la voiture de mon ami.

mobile-phone-3784238_1920.jpg

⚙️ Étape 3: L’optimisation ⚙️

Refusez les mises à jour. Faites réparer vos appareils plutôt que les remplacer et, au besoin, ne changez que certaines composantes.

Tous les appareils électroniques sont victimes du concept d’obsolescence programmée, les faisant vieillir plus rapidement qu’ils ne le devraient. En optimisant les mises à jour que pour les téléphones récents, les géants du web s’organisent pour que les anciens appareils deviennent plus lents. Une fois la mise à jour effectuée, impossible de revenir en arrière et il vous faudra vous procurer un nouvel appareil. Même si cette pratique est, dans les faits, illégale, plusieurs compagnies la pratiquent ce pourquoi l’Union européenne veut passer une loi pour la contraindre davantage. Alors, si votre appareil fonctionne bien, évitez à tout prix de faire des mises à jour qui rendront celui-ci plus lent.

Sur YouTube, c’est assez incroyable de voir le nombre de vidéos qui expliquent comment réparer ses appareils électroniques par soi-même. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec cette pratique, rendez-vous dans une boutique de réparation près de chez vous. Ainsi, vous aiderez la planète en réparant votre appareil plutôt qu’en le changeant. Et la réparation n’est pas que pour les appareils brisés. Elle est aussi pour mettre à jour des composantes défectueuses, même si les fabricants tentent de rendre ce travail de plus en plus ardu pour vous forcer à passer à un appareil neuf. Par exemple, si votre pile commence à rendre l’âme, faites-la simplement changer au lieu de changer l’appareil au complet. Il est aussi possible de faire des mises à jour matérielles pour les ordinateurs sans devoir acheter un nouvel ordinateur comme en témoigne l’anecdote ci-dessous.

Anecdote: Andréa possède un MacBook des années 2010. Il est assez vieux, oui. Lorsque nous nous sommes rencontrés, elle avait de la difficulté à ouvrir un simple document Word. Elle jubilait lorsqu’elle voyait la rapidité avec laquelle le mien roulait mes codes interminables programmés en R. Mais, plutôt que de lui acheter un nouvel ordinateur, nous avons simplement décidé d’acheter un disque dur flash (SSD) que j’ai moi-même posé dans son ordinateur. Résultat: il fonctionne comme un neuf, sans le coût environnemental d’avoir changé toutes les composantes.

service-428539_1920.jpg

🕹 Étape 4: La revalorisation 🕹

Plutôt que d’acheter de nouveaux appareils, achetez des appareils de seconde main ou revalorisez d’anciens appareils.

Il y a sur le marché de nombreux appareils électroniques encore en très bon état dont les gens se sont débarrassés dans le simple but de plaire à la société de consommation qui nous dicte sans arrêt de toujours consommer davantage. Publiez sur Facebook que vous êtes à la recherche d’un appareil électronique, faites des recherches sur un site de petites annonces comme Kijiji ou visitez les boutiques de seconde main comme celles de  l’Armée du Salut ou de la Société Saint-Vincent de Paul. En achetant un appareil de seconde main, vous économisez le coût environnemental complet de la production d’un nouvel appareil.

Une autre possibilité est de vous remettre à utiliser de vieux appareils que vous possédez déjà. Par exemple, plutôt que d’acheter la nouvelle console de jeux vidéos, pourquoi ne pas ressortir du sous-sol votre console NES qui fonctionnait encore à merveille lorsque vous l’avez entreposée? Les appareils old school ont encore souvent de belles années devant eux et sont beaucoup plus résistants que ceux produits de nos jours (on se rappelle tous le bon vieux téléphone cellulaire indestructible de Nokia).

connection-device-display-776092.jpg

♻️ Étape 5: La fin de vie ♻️

Recyclez, dans la mesure du possible, les appareils devenus inutilisables. Faites des choix plus écoresponsables dans l’avenir.

Ceci n’est clairement pas la solution parfaite, vu l’opacité des matériaux utilisés dans les appareils et, donc, de la difficulté à les recycler. Tout de même, cela vaut la peine d’essayer! Les magasins d’électroniques ou les écocentres offrent souvent de recycler autant l’appareil en soi que ses accessoires comme les câbles et les vieux écouteurs par exemple. Consultez ce site web pour savoir où déposer vos électroniques en fin de vie et surtout, ne mettez pas d’appareils ou de composantes électroniques à la poubelle!

Recycler ses appareils électroniques et s’en débarrasser d’une façon convenable, c’est aussi prendre conscience qu’il n’y a pas de seconde vie pour eux (ou presque). C’est donc comprendre pourquoi on devrait leur faire doublement attention, éviter de les consommer de manière excessive et faire des choix plus écoresponsables à l’avenir.

disposal-dump-garbage-128421

Ainsi, en suivant chacune des cinq étapes de ce guide, vous vous assurez de réduire l’impact environnemental de vos appareils électroniques en:

  • Diminuant la demande de nouveaux produits et de nouvelles productions ⬇️
  • Limitant ainsi la pollution du milieu par l’exploitation de nouvelles ressources 🏞
  • Minimisant par le fait même les émissions de GES liés au transport des composantes et des appareils eux-mêmes 🚚
  • Tournant le dos à une industrie basée sur l’obsolescence programmée et sur de piètres conditions de travail ⏱
  • Envoyant un message clair aux industries pour des appareils plus écoresponsables 🌿

En espérant que cet article vous ait donné de bonnes bases pour diminuer votre impact environnemental lié aux appareils électroniques et que vous êtes maintenant armés pour faire face à cette grosse industrie. Et vous, avez-vous d’autres moyens de consommer de manière plus durable les appareils électroniques?

À lire aussi sur le blog:

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :