Longue aventure

Les avantages (et désavantages) d’un voyage en train

Étant un grand fan des transports collectifs, je ne pouvais m’empêcher en Nouvelle-Zélande de faire un tour à bord d'un des trains les plus scéniques du monde: le train TranzAlpine. Le train est un moyen avantageux pour voyager, mais peut aussi présenter certains freins à son utilisation. Découvrez dans cet article les avantages et désavantages de voyager en train tout en plongeant dans mon périple à bord du TranzAlpine.

Qu’est-ce que le train TranzAlpine? 🚞

Le train TranzAlpine est un train scénique sur l’île du sud de la Nouvelle-Zélande. Celui-ci fait quotidiennement une liaison entre la côte est et la côte ouest du pays, à partir de la ville de Christchurch jusqu’à celle de Greymouth, en passant directement dans les Alpes du Sud via le col d’Arthur (Arthur’s Pass). Le trajet fait 223 kilomètres et prend environ 4h50 dans chaque direction.

Voyager-en-train-TranzAlpine-1.png

Le trajet emprunté est assez différent que celui en automobile, ce qui donne droit à de magnifiques vues sur des rivières, des vallées, des lacs et surtout sur les Alpes du Sud. Le train passe sur quatre viaducs et dans 16 tunnels, dont l’un des plus longs de la Nouvelle-Zélande, le Otira Tunnel, mesurant 8.6 kilomètres et ayant une inclinaison de 3%.

Train-Tunnel-Otira-1-2
Le TranzAlpine avant son entrée dans le Otira Tunnel

Faire un tour à bord de ce train ne présentait pour moi que des avantages. Mais, en y réfléchissant un peu plus, il n’y a pas que des avantages de voyager ainsi. Je vous propose d’être impartial et vous présente dans cet article les avantages et désavantages d’un voyage en train.

Avantages-Desavanatges-Train-Header

1. Le train est plus lent que les autres moyens de transport ❌

Effectivement, lorsqu’on compare les temps de déplacement, on arrive souvent à des valeurs plus élevées pour le train. Par exemple, le train TranzAlpine (qui est avant tout un train touristique) mettra 4h50 pour effectuer son trajet de 223 kilomètres. En automobile, ce même trajet aurait pris environ 3h20 alors qu’en avion, seulement 45 minutes.

Train-Observation-1.jpg

Cependant, il faut noter que les trains à très grande vitesse (TGV) s’avèrent plus rapides que l’automobile et même parfois que l’avion. Par exemple, en considérant le temps total passé à l’aéroport, un trajet Londres↔︎Paris prendra 3h30 en avion alors qu’il en prendra 2h45 en TGV.

2. Sa faible vitesse permet d’admirer des paysages à couper le souffle ✅

Avec sa faible vitesse et ses grandes fenêtres, le train permet d’admirer les paysages et laisse toute la latitude aux passagers de prendre des photos, ce qui est parfois plus difficile en automobile. Ce dernier utilise des chemins différents et atteint donc parfois des endroits inaccessibles aux automobilistes. De plus, il emprunte des viaducs et des tunnels, ce qui peut être beaucoup plus intéressant à regarder que de longues autoroutes d’asphalte.

Train-River-1
La vallée de la Grey River, près de Greymouth

3. Le train est parfois plus dispendieux que les autres moyens de transport 

Le coût du train peut en effet freiner certaines personnes à l’utiliser. Pour le train TranzAlpine, j’ai dû débourser 119$ pour l’aller simple. En automobile, ce même trajet n’aurait coûté que 50$ d’essence. En regardant le prix de l’avion, celui-ci aurait pu être aussi bas que 40$.

4. Cependant, le train a un coût écologique plus faible ✅

Bien que plus cher, le train présente un avantage au niveau environnemental. Par exemple, les locomotives au diesel d’Auckland, similaires à celles du train TranzAlpine, utilisent 1.4 litre de diesel pour déplacer un passager sur 100 kilomètres alors qu’une automobile utilisera en moyenne 6.7 litres d’essence pour ce même déplacement (le nombre de passagers moyen par automobile utilisé étant de 1.5). Ainsi, en considérant que le diesel émet un peu plus de GES que l’essence, on arrive à la conclusion que ce train au diesel peut émettre jusqu’à 4X moins de GES que l’automobile.

train-moana-arrival-1.jpg

En comparant le train et l’avion, on arrive aussi aux mêmes conclusions en faveur du train. Par exemple, un vol Londres↔︎Paris émettra 244 kg de CO₂ par personne, alors qu’en train électrique, cette émission ne sera que de 22 kg de CO₂ par personne, soit une réduction de 91% des émissions de GES.

5. On ne peut pas y apporter son automobile ❌

En prenant le train, il faut s’efforcer de laisser son automobile à la maison. Cela peut, en effet, freiner certaines personnes à prendre le train sachant qu’elles se retrouveront sans leur moyen de transport préféré une fois à destination. Cependant, comme prix de consolation, vous pourrez dans la majorité des cas y apporter une bicyclette.

6. Le train permet de combiner différents modes de transport ✅

Une fois arrivé à la gare, qui est souvent très bien située en plein centre-ville, vous pourrez profiter d’une multitude d’autres moyens de transport: métro, tramway, autobus de ville, covoiturage, taxi, location d’une automobile, marche, vélos libre-service et pourquoi pas une trottinette électrique comme celles à Christchurch!

Lime-S-3

7. Le train est un bon moyen d’en apprendre plus sur la région visitée ✅

Dans le train TranzAlpine, nous avions constamment droit à des commentaires audio géoréférencés sur l’histoire et l’économie de la région, sur la construction du train et sur la géologie, l’hydrologie ainsi que la faune et la flore qui nous entouraient. Le train est, donc, une façon parfaite d’en apprendre davantage sur les environs. Il faut savoir que les trains se sont développés bien avant les automobiles, ce qui fait en sorte que les trajets de train sont souvent remplis d’histoires.

Voyageurs-Pas-Ecolo-Train-1
La ville de Greymouth, point tournant dans l’industrie du charbon en Nouvelle-Zélande

8. Pour le plaisir de se faire conduire et de relaxer ✅

Le train est très confortable. Il vous permet donc de lire paisiblement, de travailler sur votre ordinateur ou d’admirer simplement les paysages défiler.

Train-Lecture-2.jpg

9. Le train est parfait pour prendre quelques jours de vacances ✅

Le train, c’est parfait pour prendre quelques jours de vacances loin de la maison sans avoir recours à l’avion. Après avoir travaillé plusieurs semaines sur des jardins bios en Nouvelle-Zélande, nous avons décidé de prendre le train TranzAlpine pour faire une petite escapade de quelques jours à faible coût environnemental. Nous en avons profité pour faire deux arrêts sur la route, le premier au Parc national d’Arthur’s Pass:

Et le second à Moana:

Voilà, c’est ce qui complète cette liste d’avantages (et de certains désavantages) de faire un voyage en train. Si vous êtes intéressé à prendre davantage le train, sachez que c’est possible de le faire au Québec et qu’il existe de nombreux trajets. Par exemple, cet article traite de notre voyage à bord du Train de Charlevoix, un train touristique qui traverse la région de Charlevoix au bord du magnifique fleuve Saint-Laurent. C’est décidément une aventure à essayer!

Baie-Saint-Paul-Train-1

À lire aussi sur le blog:

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s