Voyage écoresponsable

La West Coast de la Nouvelle-Zélande sur le pouce

La conception de la Nouvelle-Zélande est, pour bon nombre de gens, basée sur les scènes de la trilogie du Seigneur des Anneaux, qui mettent plus qu'en valeur ses paysages sublimes. En parcourant la Nouvelle-Zélande, j'ai trouvé un lieu moins connu que ceux vus dans cette trilogie, mais tout aussi beau. Cet endroit est la côte ouest de l'île du Sud, communément appelée la «West Coast». Je vous présente, ici, notre périple sur le pouce dans ce lieu aux paysages scéniques, photos à l'appui.

Notre périple se déroule après notre voyage en train de Christchurch à Greymouth, une ville située directement sur la West Coast. Notre objectif était de partir de cette ville pour rejoindre la ville de Queenstown située à environ 550 kilomètres plus au sud. Pour nous y rendre, nous voulions nous déplacer autrement qu’auparavant et de façon écoresponsable. Dans le passé, nous avions déjà fait du vélo sur plus de 400 kilomètres de Wellington à Christchurch. Puis, nous avions loué une automobile deux semaines pour visiter le Parc national du Mont Cook, chose que nous ne voulions pas refaire par conscience environnementale.

Mount-Cook-Cover-Photo
En route vers le Mont Cook… en automobile 🚗

Ainsi, nous avons opté pour une façon à la fois écologique et économique de se déplacer, soit de faire de l’auto-stop ou du pouce en bon québécois. Il faut mentionné que la glace était déjà été brisée puisque nous avions déjà dû en faire lorsque nous faisions du woofing à Akaroa. En effet, vivant sans automobile, nous nous rendions hebdomadairement sur le pouce à l’épicerie, qui se situait à quelque 15 kilomètres d’où nous logions, chose qui fonctionnait généralement très bien.

⚠️⚠️⚠️
Des histoires d’horreur ont souvent été entendues provenant de gens voyageant seuls et ayant eu de mauvaises expériences sur le pouce. C’est pourquoi je recommande toujours d’être accompagné, tous sexes confondus. Cet article ne se veut nullement un incitatif à voyager de cette façon, mais plutôt à raconter notre propre expérience. Cela étant dit, faire du pouce en Nouvelle-Zélande est quelque chose de généralement assez sécuritaire.

Bien sûr, il existe d’autres alternatives tout aussi écologiques au pouce comme l’autobus ou le train. Mais, le pouce est une façon de voyager différemment qui apporte son lot d’expériences, de rencontres et de discussions, souvent avec des locaux. De plus, cette façon de se déplacer s’apparente à du covoiturage «spontané» ou «forcé», ce qui en fait un excellent moyen de lutter contre l’automobile solo.

C’est ainsi que nous avons décidé de faire du pouce sur les quelques 550 kilomètres nous séparant de Queenstown. Ce trajet en départ de Greymouth comprenait une bonne partie sur la West Coast de la Nouvelle-Zélande. Voici un portait de notre expérience sur le pouce que je vous présente au travers chacun des huit trajets parcourus.

Cover-West-Coast.png

Trajet #1 👍🏻 – De Greymouth à Hokitika

Ce premier trajet était celui qui brisait la glace de notre expérience sur le pouce et, surtout, allait nous donner un temps de référence à attendre avant d’être pris. Heureusement pour nous, ce temps référentiel a été établi assez bas. En effet, il n’aura fallu que 30 minutes pour qu’une charmante Néo-Zélandaise dans la soixantaine nous prenne. Au fil de la conversation qui coulait très bien, celle-ci nous a proposé de prendre soin de sa maison située à Nelson au nord de l’île du Sud, lors de son voyage en Australie. Nous avons tout de suite vu l’ouverture et la générosité des Kiwis, et le genre d’opportunités qui peut s’offrir à nous en voyagent de cette façon. Malheureusement, les dates ne fonctionnaient pas pour nous.

Hokitika-1-2
Coucher de soleil à Hokitika

Trajet #2 👍🏻 – Une visite à la Hokitika Gorge

Notre second trajet nous a menés vers la gorge de la rivière Hokitika, d’une magnifique couleur bleu turquoise, se trouvant à 35 kilomètres de la ville homonyme. Cependant, aucun transport en commun ne permet de s’y rendre. Nous avons donc décidé de tâter le terrain et d’essayer de nous y rendre sur le pouce. Opération réussie! Nous avons fait le trajet avec deux sœurs françaises super sympathiques en voyage en Nouvelle-Zélande dans un camper van loué. Elles nous ont même offert le trajet de retour!

Hokitika-1-3
La gorge de la rivière Hokitika située à 35 kilomètre du centre-ville

Trajet #3 👍🏻 – De Hokitika au glacier Franz Josef

Après avoir visité la ville balnéaire d’Hokitika, nous avons pris le cap sur les glaciers Franz Josef et Fox. Or, un déluge a lieu dans cette région deux semaines avant notre arrivée et a détruit grand nombre de sentiers pour observer les glaciers. Malgré tout, nous maintenons le cap vers le premier glacier, le Franz Josef (avec en prime une erreur d’orthographe sur notre pancarte). C’est avec un couple de Chinois que nous faisons la route. Ils n’étaient pas très jasants, étant donné leur anglais assez de base, mais nous ont tout de même amenés à destination sécuritairement.

Franz-Josef-1
Départ pour Franz Josef, et non Franz Joseph

Trajet #4 👍🏻 – De Franz Josef au glacier Fox

Après avoir pris notre dîner dans la petite ville de Franz Josef et visité le centre d’information touristique, force est de constater que nous ne pourrons apercevoir le glacier Franz Josef que si nous prenons un hélicoptère. Nous refusons de faire une telle chose et dénonçons même ce genre de comportements vus chez de nombreux voyageurs pas très écolos. De ce fait, nous quittons rapidement Franz Josef vers le glacier Fox avec deux sœurs malaisiennes qui, comme nous, sont venues en Nouvelle-Zélande avec un permis vacances-travail.

Il a été bien intéressant de comparer nos expériences respectives. Celles-ci sont venues ici majoritairement pour travailler dans des hôtels et gagner de l’argent avant de retourner dans leur pays d’origine alors que nous, de notre côté, avons plutôt travaillé sur des jardins biologiques en échange d’un logis, de la nourriture et d’expériences enrichissantes. Les deux soeurs étaient de passage à Franz Josef pour y faire quelques courses et retournaient à Fox où elles travaillent dans un motel.

Fox-Glacier-1
À Fox, il est possible d’apercevoir le glacier via un point de vue situé à 10 kilomètres de la ville!

Trajet #5 👍🏻 – Lake Matheson et vue sur le glacier

À six kilomètres de la petite ville de Fox se trouve un magnifique lac miroir avec en arrière-plan les monts Tasman et Cook: le Lake Matheson (voir photo ci-dessous). Quatre kilomètres plus loin, un point de vue permet d’admirer, de loin, le glacier Fox (voir photo ci-dessus). Comme ce point de vue était notre seule option pour voir le glacier – rappelons que les sentiers pour s’y rendre ont été détruits – nous avons décidé d’entamer cette marche de 20 kilomètres aller-retour… en demandant un coup de pouce. Nous avons été pris par différentes personnes durant le trajet permettant d’écourter quelque peu la distance à parcourir à la marche.

Lake-Matheson-1-2
Au Lake Matheson, une réflexion splendide!

Trajet #6 👍🏻 – De Fox Glacier à Wanaka

Ce trajet de 285 km était le plus long de tous. Nous espérions donc que celui-ci se déroule assez bien, en un trajet idéalement. Heureusement, un Kiwi d’Auckland accompagné de son chien nous a pris après aussi peu que 10 minutes d’attente. Ce dernier faisait la route depuis Auckland et était, donc, bien fervent à l’idée d’avoir des compagnons. Il nous raconta qu’il se trouvait pour la première fois sur l’île du Sud pour aller chasser. De la chasse en Nouvelle-Zélande? Eh oui! Durant notre ballade de quelques heures, nous avons la chance d’en apprendre plus sur ce secteur d’activité méconnu, mais aussi sur le désir de la Nouvelle-Zélande d’être pest-free d’ici 2050 et sur certains poisons très dangereux qui sont utilisés à cette fin .

Blue-Pools - 1
Un arrêt aux Blue Pools pour se dégourdir les jambes

Trajet #7 👍🏻 – Une ballade au Isthmus Peak

Arrivés à Wanaka, nous nous sommes posés un peu plus de deux semaines à travailler sur un jardin maraîcher de légumes biologiques. À proximité se trouvaient deux sommets très populaires: le Roys Peak et le Isthmus Peak. Ayant déjà fait le premier, nous nous sommes dirigés, lors d’une belle journée de congé ensoleillée, vers le Isthmus Peak.  Une Allemande qui voyageait seule à bord de sa spacieuse voiture nous a embarqués pour nous déposer au début du sentier. Après sa rencontre, nous avons réalisé à quel point faire du pouce était un bon moyen de combattre l’auto solo et de diminuer le nombre de GES générés par le transport automobile.

Isthmus-Peak-1
Au sommet du Isthmus Peak

Après notre ascension de la montagne, une famille néo-zélandaise de Wellington aperçue au sommet de la montagne nous a ramenés vers Wanaka.

Trajet #8 👍🏻 – De Wanaka à Queenstown 

Après nos deux semaines passées à travailler à Wanaka, nous avons quitté, pour l’anniversaire d’Andréa, vers Queenstown via le Crown Range. Une mère de six enfants désormais adultes qui allait chercher son copain à l’aéroport de Queenstown nous a pris. Durant ce trajet, nous abordons divers sujets et apprécions particulièrement notre conversation sur la simplicité volontaire, qui s’apparente drôlement au minimalisme que nous pratiquons. Elle nous explique comment elle vit selon cette philosophie en subvenant à ses besoins en louant sa maison à des jeunes de partout dans le monde venant travailler à Wanaka. Une rencontre très inspirante!

Queenstown-1-2
Queestown!

C’est à Queenstown que se termine notre périple  sur la West Coast de la Nouvelle-Zélande. Évidemment, nous ne regrettons pas d’être allés de l’avant avec notre choix de voyager sur le pouce. Nous avons vu de magnifiques paysages et fait des rencontres très inspirantes, le tout en voyageant de manière économique et écologique, ce qui ajoute à l’unicité de cette aventure. Quoi demander de mieux?

À lire aussi sur le blog:

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s