Voyage écoresponsable

Le Québec, notre ultime destination voyage!

Plutôt que de vouloir explorer tous les recoins de la Terre, nous avons désormais une nouvelle mission: celle de découvrir de fond en comble le Québec et ses environs, et d'inspirer les gens à faire de même. Les avantages qui en découlent en sont nombreux: diminution de la pollution liée aux vols d'avion, réinvestissement dans l'économie locale, facilité de vivre en accord avec des valeurs environnementales, etc. Bref, le Québec a tout pour plaire et je vous le démontre dans cet article.

Selon le dictionnaire Larousse, le voyage est l’«action de se rendre dans un lieu relativement lointain ou étranger». Or, aller loin implique nécessairement de prendre l’avion ou de rouler de nombreux kilomètres, ce qui, à mon sens, n’est pas tellement écologique. Cependant, en prenant plutôt la définition littéraire du terme, le voyage se qualifie comme «[une] exploration, [une] découverte, [une] description de quelque chose qu’on suit comme un parcours». Cette dernière définition semble plus correspondre à ce que nous devrions retenir du réel voyage.

Quebec-Destination-Ultime-Andrea-1.jpg
Andréa au Parc national du Fjord du Saguenay, un endroit tellement magnifique!

Ainsi, il est tout à fait possible de voyager dans notre belle province, même si ce n’est pas un endroit lointain ou étranger. C’est donc dans cette optique que je vous explique en 5 raisons pourquoi nous avons fait le choix du Québec comme destination ultime de voyage.

1. Parce que l’avion pollue tellement ✈️

En nous rendant en Nouvelle-Zélande dans la dernière année, nous n’avions pas la moindre connaissance de l’impact des vols d’avion sur l’environnement. Ce n’est que récemment que nous avons appris que l’avion pesait très lourd dans l’empreinte écologique, et ce, surtout si la destination est à l’autre bout du monde comme la Nouvelle-Zélande. Ainsi, bien que la compensation des émissions soit une des solutions pour voyager de manière plus écoresponsable, celle-ci est loin d’être parfaite.

En prenant l’avion pour la  Nouvelle-Zélande, nous avons émis autant de gaz à effet de serre (GES) que l’équivalent d’un trajet de 90 000 kilomètres en voiture, soit 9 fois l’aller-retour du Québec à Vancouver🚗🚗🚗🚗🚗🚗🚗🚗🚗

En attendant que de nouvelles technologies moins polluantes soient disponibles pour les vols d’avion (par exemple, les biocarburants), il a été préférable pour nous, qui promouvons un mode de vie écolo, de réorienter nos futurs voyages vers le Québec et ses environs, ce qui ne nécessitera plus de prendre l’avion pour ce faire. D’ailleurs, le mouvement qui boycotte l’usage de l’avion à pour des raisons environnementales, le flygskam, prend de plus en plus d’ampleur dans de nombreux pays. Nous avons d’ailleurs participé à ce reportage fort intéressant de Radio-Canada sur l’émergence de ce mouvement en Colombie-Britannique.

Quebec-Destination-Ultime-Radio-Canada
La « honte de prendre l’avion » gagne en popularité | Via Radio-Canda | Photo Istock/Pixabay

2. Parce qu’il est plus difficile d’être écolo à l’étranger 🌎

Aussitôt que l’on prend l’avion, on constate que voyager à l’étranger n’a rien de très écolo. Les deux fesses bien assises dans l’avion, les agents de bord nous fournissent à profusion des verres, des pailles, des couverts et de nombreux autres objets jetables. Les gens, à peine sortis de l’avion, rejoignent le terminal domestique pour prendre un second vol ou sautent à bord d’un camper van loué pour rouler des centaines de kilomètres chaque jour. Ces agissements font partie des nombreux comportements de voyageurs pas très écolos que nous avons observés au cours de la dernière année à voyager. Encourager le tourisme au Québec facilite les actions écologiques quotidiennes comme la préparation de collations zéro déchet, la visite des nombreuses épiceries en vrac, l’achat d’aliments frais et locaux, l’utilisation d’alternatives à l’automobile, les voyages à vélo, le covoiturage, etc.

Quebec-Destination-Ultime-Vélo-1.jpg
En Nouvelle-Zélande, nous avons roulé 400 kilomètres en vélo pour amoindrir notre impact environnemental.

3. Pour encourager les gens à faire de même 💡

Comment tenir le discours vert d’un côté, et, de l’autre côté, voyager à l’autre bout du monde? Comment montrer de belles photos de nos découvertes sur Instagram, sans donner le goût aux autres personnes de voyager eux aussi, à l’autre bout du monde? 🛫

En étant au Québec et en faisant le choix du Québec comme ultime destination voyage, nous faisons le pari que nous pourrons encourager les gens à faire de même et à boycotter l’avion pour leurs futurs voyages. Le pari est risqué, mais les retombées sont grandes s’il fonctionne: diminution de la pollution, investissement dans l’économie locale, augmentation du sentiment d’appartenance à notre province, facilité de vivre avec des valeurs environnementales, etc. De plus, toutes les conditions sont réunies pour que celui-ci fonctionne. Nous avons de magnifiques régions à découvrir, notre nature est en santé et nos écosystèmes se portent généralement bien, notre électricité est propre et renouvelable et nous sommes un terrain fertile pour de nombreuses initiatives environnementales comme le Pacte pour la transition, la Coalition Fjord, les marches pour le climat, etc.

Ainsi, pour encourager les gens à faire du Québec leur ultime destination voyage, nous populariserons le hashtag #QuebecDestinationUltime, qui montrera aux gens toute la richesse de notre territoire et de nos régions.

Quebec-Destination-Ultime-Cover-1
Le Fjord du Saguenay! #QuebecDestinationUltime

4. Parce qu’il y a tant à voir au Québec 🌲

Comme dit précédemment, les régions du Québec ont tant à offrir qu’il serait faux de penser qu’il faut prendre l’avion et se rendre super loin pour voir de belles choses. Je pense entre autres à la rivière Bonaventure en Gaspésie, qui n’a rien à envier aux rivières turquoises de l’Ouest canadien, aux nombreuses randonnées à faire dans la région du Fjord du Saguenay, au train scénique de Charlevoix, qui permet de visiter cette région bucolique sans avoir recours à l’automobile, au Mont Pinacle en Estrie, qui rappelle les parois rocheuses de la Norvège, aux magnifiques chutes Waber du Parc national de la Mauricie, pour ne nommer que ceux-là.

5. Parce qu’on peut toujours s’évader dans les environs 🚩

Forcée à fonctionner dans un cadre strict, l’imagination tourne à plein régime, et produit ainsi ses idées les plus riches. Sans aucune contrainte, le travail risque de s’éparpiller.

Thomas Stearns Eliot

Nous sommes plus qu’enjoués de notre décision de demeurer cloués au sol du Québec. Mais, si l’envie nous prenait de voir autre chose que le Québec, nous avons déjà une multitude d’idées de voyage plus écoresponsable qui ne demanderaient nullement de prendre l’avion pour le faire. En voici quelques exemples:

  • Faire du surf sur la côte est des États-Unis  🌊
  • Randonner dans les Whites Mountains ou dans les Adirondacks ⛰
  • Visiter les fjords de la région de Terre-Neuve en voiture électrique louée ⚡️
  • Passer une fin de semaine à New York ou Boston en autobus 🚌
  • Traverser le Canada d’est en ouest en prenant seulement le train 🇨🇦
  • Et pourquoi ne pas pédaler du Québec jusqu’en Patagonie? 🚵
Quebec-Destination-Ultime-USA-1.jpg
Une randonnée dans les Adirondacks, dans l’État de New York.

Bref, ce ne sont pas les beaux endroits qui manquent au Québec et dans ses environs! J’espère que cet article portant sur cette réflexion qui mijote dans nos têtes depuis plusieurs mois vous aura éclairé sur notre choix du Québec comme destination de voyage pour les prochaines années, et aura peut-être réussi à convaincre certains d’entre vous d’embarquer avec nous dans l’aventure #QuebecDestinationUltime.

À lire aussi sur notre blog:

un commentaire

  1. Je comprends tout a fait votre réflexion et c’est aussi le choix que nous avons fait depuis que nous sommes arrivés au Québec ! Plus d’un an sans prendre l’avion (même si on ne se l’interdit pas).
    Je note le hashtag pour nos prochains photos insta 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :