Consommation responsable

21 astuces pour un temps des fêtes plus vert

Le temps des fêtes est un moment de l'année qui peut être éprouvant. Entre courir au magasin pour acheter un énième cadeau et finaliser la préparation des repas, on se retrouve souvent au milieu d'une vague de consommation excessive. Et qui dit consommation, dit aussi pollution. Voici donc, pour vous aider, 21 astuces pour être plus respectueux envers la planète lors de cette période de l’année.

Le temps des fêtes ne devrait pas causer de tort à la planète. Une solution toute simple pour supprimer ce vice est de revenir à l’objectif principal de celui-ci: de passer du temps de qualité avec ses proches. Mais, comme certaines habitudes sont devenues, au fil du temps, des traditions, il faut requestionner celles-ci pour s’assurer qu’elles ne viendront pas avoir un impact sur notre planète.

Voici donc sans plus attendre nos 21 astuces pour passer un temps des fêtes plus vert:

https://lesmins.files.wordpress.com/2019/11/lesmins.blog-21-astuces-pour-passer-un-temps-des-fetes-plus-vert-2019.png
Infographie créée par LesMins.blog* sous license:Creative Commons License

Décorations 🎄

1. Prenez le sapin le plus écoresponsable pour vous

Le choix de votre sapin commence avec ce que vous avez déjà à la maison :

  • Sapin artificielDans le cas où vous en possédez déjà un, le conserver le plus longtemps possible est la meilleure option pour vous. Comme celui-ci a déjà été produit, transporté, acheté et qu’il peut être réutilisé pendant plusieurs années, le conserver est l’option de prédilection. Il faut noter cependant que le sapin artificiel est fait de plastique (PVC), n’est pas recyclable et a donc un coût environnemental considérable. De plus, il est habituellement transporté de bien loin, généralement d’Asie, où les conditions de la main-d’œuvre peuvent être remises en question. Ainsi, attention à ceux qui remplacent leur sapin artificiel par souci d’esthétisme.
  • Sapin naturelSi vous ne détenez pas de sapin, plusieurs options s’offrent à vous afin de tourner le dos aux sapins artificiels, comme le sapin naturel. En effet, ce dernier est une ressource renouvelable qui a des bienfaits pour l’environnement de sa croissance jusqu’à sa mort. Lorsqu’il pousse, il contribue à diminuer la pollution de l’air en séquestrant du carbone. Si ce dernier provient d’un producteur local, il parcourt une bien moins grande distance que son équivalent artificiel, diminuant ainsi la pollution par le transport. Celui-ci pourra aussi être recyclé. En effet, plusieurs municipalités organisent des cueillettes des sapins après les fêtes pour les transformer en compost, en paillis ou pour les utiliser dans la fabrication d’huile essentielle. Même si ces derniers semblent à préconiser, il faut s’assurer de ne pas encourager la monoculture, les pratiques non durables de production et l’utilisation des pesticides qui peuvent tous avoir des effets néfastes pour le milieu naturel.
  • Jeune arbre en potProcurez-vous un jeune arbre que vous pourrez garder toute l’année et décorer lorsque vient le temps des fêtes. Lorsqu’il devient trop gros, il suffit de le planter dans son jardin ou tout autre endroit.
  • Sapin réinventéPlusieurs options s’offrent à vous pour ce type de sapin et votre imagination est votre meilleure alliée. Un sapin réinventé peut être simplement une plante décorée pour le temps des fêtes ou encore un arbre de Noël fait maison en utilisant, par exemple, des morceaux de bois ou encore de vieilles cartes de souhaits.

2. Créez vos propres décorations

Pour éviter les décorations suremballées et faites de plastique qui sont disponibles dans les magasins à grande surface, fabriquez par vous-mêmes vos propres décorations. Leur fabrication peut être une bonne façon de passer du temps de qualité avec vos proches, et ce, tout en diminuant votre empreinte environnementale. Une idée simple est d’utiliser des cocottes de pin pour les mettre sur le sapin, que vous pourrez ensuite remettre simplement dans la nature après le temps des fêtes pour qu’elles se décomposent.

3. Évitez les achats au magasin à un dollar

Une façon très facile de diminuer son impact environnemental durant le temps des fêtes, est d’éviter simplement d’acheter dans les magasins à un dollar. La majorité de leurs articles rime avec pollution par le plastique. Leur production se trouve généralement en Asie, impliquant un fort coût environnemental lié au transport et des conditions de travail qui sont à discuter. Cette astuce ne vise pas seulement le magasin à un dollar (bien qu’il soit, malgré lui, associé au temps des fêtes), mais toutes les grandes surfaces qui vendent ces produits bas de gamme.

4. Achetez de seconde main ou faites des échanges

Que ce soit pour vos lumières ou vos décorations, il est toujours agréable d’avoir de nouvelles surprises à faire découvrir à votre famille. Ainsi, vu que l’achat de décorations neuves est difficilement souhaitable d’un point de vue environnemental, une bonne solution est de simplement visiter les magasins de seconde main ou de faire des échanges avec vos amis et membres de la famille. Cela aura aussi l’avantage de vous coûter beaucoup moins cher qu’en achetant neuf. N’hésitez pas à faire don de vos vieilles décorations qui traînent au sous-sol pour en faire profiter d’autres personnes.

5. Si vous devez acheter des lumières, prenez-les:

  • Sans batterie jetableLes batteries jetables sont à éviter, car elles contiennent des substances toxiques qui ne sont pas biodégradables et qui se recyclent difficilement. Il est préférable de prioriser des lumières alimentées par l’électricité ou qui utilisent des batteries rechargeables.
  • Plus durablesLorsque vos lumières de Noël rendent l’âme, leur destination de prédilection devrait être un écocentre, qui récupérera les composantes et le filage de ces vieilles lumières. Par la suite, il est préférable de choisir des lumières durables, telles que les LED dont la durabilité est supérieure aux autres bulbes.

6. Diminuez le temps d’éclairage avec une minuterie

Au Québec, nous avons la chance d’avoir une source d’énergie propre et renouvelable: l’hydroélectricité. Est-ce parce que notre électricité est verte qu’il faut en abuser? Absolument pas. Utilisez une minuterie pour limiter le temps d’allumage de vos lumières et celles-ci dureront encore plus longtemps, et donc, n’auront pas besoin d’être remplacées aussi souvent.

Réceptions  🎉

7. Achetez local et en vrac le plus possible

En achetant des produits locaux, vous diminuez généralement le nombre de kilomètres que vos aliments parcourent et réduisez donc le coût environnemental de vos repas. Bien sûr, durant l’hiver, il peut être difficile de trouver des produits locaux frais, mais c’est loin d’être impossible: pommes, patates, herbes, tomates, laitue, etc.

Les aliments trop emballés augmentent la quantité de déchets sur la planète. Pour contrer ce problème, visitez les épiceries qui offrent des produits en vrac où vous pourrez remplir vos sacs de tissus ou vos pots en conserve pour concocter vos délices des fêtes.

8. Préparez des plats végétariens ou végétaliens

Sans pour autant faire un Noël 100% végane, il est possible de créer quelques plats classiques végétariens ou végétaliens et ainsi diminuer sa consommation de viande. Une idée pourrait être de remplacer une partie de la viande dans les recettes traditionnelles par des légumineuses ou même d’essayer des équivalents végétariens aux recettes classiques. Il existe une multitude de recettes sur le web parfaites pour le temps des fêtes :

9. Cuisinez moins pour éviter de gaspiller

L’opulence du temps des fêtes rime souvent avec un excès de nourriture qui mène au gaspillage alimentaire. Au niveau mondial, 30% de la nourriture produite ne sera même pas consommée. Pour l’éviter, prévoyez mieux les portions en cuisinant moins ou en achetant moins de nourriture. Si vos convives ont moins mangé que prévu, mettez les restants dans des contenants réutilisables pour avoir, dans les jours qui suivent, de bons repas à déguster.

🌟 BONUS: Pour diminuer le gaspillage alimentaire, vous pouvez offrir les restants à vos proches. Demandez-leur d’apporter leurs propres contenants réutilisables pour éviter d’avoir à utiliser de la pellicule plastique et des contenants jetables faits en plastique.

10. Optez pour de la vaisselle réutilisable

La vaisselle réutilisable est à prioriser en tout cas. En effet, même si vous utilisez de la vaisselle en carton pouvant être compostée, celle-ci demande tout de même des ressources pour sa production, son transport et pour s’en débarrasser. Ainsi, le trop grand nombre de convives ne devrait pas être un motif pour justifier l’utilisation de vaisselle jetable, car il est toujours possible d’en louer ou d’en emprunter à des proches si vous croyez manquer de vaisselle réutilisable.

11. Triez tous les déchets générés

Pour faciliter le triage, installez une station de tri des déchets pour que vos convives puissent eux-mêmes trier leurs déchets et comprendre l’importance de le faire. Mettez les matières recyclables et propres (carton, emballages, plastique, verre, aluminium) dans un bac séparé. Compostez les déchets alimentaires même si votre municipalité ne les récupère pas encore. Ainsi, vous pourrez grandement diminuer le nombre de déchets générés dans vos festivités.

🌟 BONUS: Pour réduire encore plus la quantité de déchets, créez une station à café zéro déchet en remplaçant les sachets de sucre par un pot de sucre et une cuillère, les gobelets individuels de lait par un carton de lait, les pailles par des spaghettis et, finalement, les gobelets (habituellement en styromousse) par des tasses lavables.

12. Covoiturez pour aller à vos festivités

La pollution par personne causée par le secteur du transport peut être facilement diminuée en faisant du covoiturage et en faisant la lutte à l’auto solo. Un bon point de départ est de commencer en allant à vos festivités en faisant du covoiturage. Cela vous permettra même de réduire sa consommation de carburant, et donc, vos dépenses du temps des fêtes.

Cadeaux 🎁

13. Pensez P.P.P.A.C. pour vos cadeaux matériels

Pour les cadeaux matériels, nous avons pensé à l’acronyme P.P.P.A.C., qui résume 5 critères à regarder pour s’assurer de faire un choix de cadeau matériel (éco)responsable. Donc, chaque fois que vous êtes sur le point d’acheter un cadeau matériel, réfléchissez à chacune de ces lettres:

  • Pertinence: Assurez-vous que votre cadeau sera utile pour la personne qui le recevra. Évitez d’acheter un cadeau que vous auriez vous-même aimé recevoir. De plus, un cadeau sera plus pertinent si ce dernier est durable, c’est-à-dire qu’il n’aura pas besoin d’être remplacé après quelques années, et donc, sera plus écologique. Si vous recevez un cadeau non utile, vous pouvez toujours le redonner à quelqu’un pour qui il sera plus utile ou en faire don aux œuvres de charité.
  • Production: Un cadeau produit au Québec nécessitera moins de transport qu’un bien produit à l’extérieur, et donc, aura un impact environnemental plus faible. Il vaut donc la peine d’essayer d’acheter un cadeau local. De plus, considérez les options issues d’une production artisanale qui encouragent les travailleurs d’ici et qui auront plus de chance d’être écologiques que celles produites industriellement ailleurs.  Un autre critère que vous pouvez regarder pour diminuer l’empreinte environnementale de votre achat est qu’il soit produit avec des matières recyclées.
  • Pollution: Réfléchissez à la pollution liée à la fabrication, l’emballage, le transport et à l’utilisation de votre cadeau. Optez pour un cadeau non suremballé, qui est produit à partir de ressources locales et renouvelables et qui sera non polluant lors de son utilisation.  Limitez les cadeaux avec batterie jetable et favorisez ceux avec des batteries rechargeables. En effet, les batteries jetables possèdent des éléments chimiques toxiques, ne se dégradent pas et sont difficiles à recycler. Les cartes-cadeaux en plastique sont aussi à éviter.
  • Alternative: Cherchez des alternatives à votre idée cadeau initiale. Pourriez-vous le fabriquer vous-même? Est-ce que ce dernier serait peut-être vendu dans les boutiques de seconde main ou sur Internet? Pourriez-vous recycler un ancien cadeau ou vous débarrasser d’objets inutiles que vous avez reçus ?
  • Certification: Recherchez les certifications sur les cadeaux que vous achetez comme « biologique » et « équitable », en ce qui a trait aux aliments, ou les cadeaux qui se proclament « écoresponsables », bien qu’il n’existe pas de certification officielle.

14. Achetez-en moins et donnez du temps

En 2018, chaque Canadien prévoyait dépenser 602$ en cadeaux durant le temps des fêtes, montant qui a augmenté par rapport aux années précédentes. Pourquoi ne pas réduire votre nombre de cadeaux et offrir plus de temps à vos proches? Ces moments précieux seront empreints de plus de profondeur et plus remémorés qu’un simple cadeau qui finira, peut-être, remisé dans le grenier. De plus, moins de cadeaux, c’est moins de consommation et, donc, moins de pollution.

15. Utilisez un sac réutilisable pour votre magasinage

Au Canada, la quantité annuelle de déchets produits en sac de plastique et emballages jetables se chiffre à 545 000 de tonnes. Pourquoi ne pas aider à réduire ce nombre en apportant vos sacs réutilisables lors de votre magasinage du temps des fêtes? C’est un geste très facile qui aidera à réduire le nombre de ces sacs polluants et qui fait partie de nos 22 trucs pour réduire son empreinte environnementale.

Emballages ♻️

16. Emballez différemment

La quantité de sacs et d’emballages du temps des fêtes jetée aux poubelles chaque année dans les foyers canadiens est impressionnante. Voici comment emballer vos cadeaux différemment pour diminuer les déchets générés:

  • Matières recyclablesIl suffit d’utiliser ce que vous avez dans votre bac bleu plutôt que d’acheter du papier spécifiquement pour l’emballage des cadeaux: journaux, circulaires, calendriers, cartes routières, affiches, etc. Les possibilités sont illimitées.
  • Emballage réutilisablePlusieurs compagnies offrent maintenant des options réutilisables pour emballer les cadeaux. Vous avez également la possibilité de créer votre propre version en utilisant des matériaux que vous possédez déjà à la maison comme un sac, une boîte ou du tissu. Vous pouvez, également, vous inspirer d’une technique japonaise traditionnelle nommée furoshiki pour emballer les cadeaux sans déchet. Celle-ci vous demande peu de matériel, soit seulement un vieux tissu ou même une serviette de bain/serviette à vaisselle que vous utilisez pour envelopper votre cadeau.
  • Emballage fait de papier recycléSi vous voulez vraiment avoir des emballages traditionnels, il est préférable d’acheter des emballages faits à 100% de papier recyclé, car au moins, aucun arbre n’aura été coupé pour emballer des cadeaux.
  • Pas de papier non recyclableIl faut savoir que les papiers métalliques, ceux avec des brillants ou les emballages faits de plastique sont difficiles, voire impossibles à recycler. Par exemple, ceux métalliques contiennent des métaux lourds. Évitez donc les papiers non recyclables pour le temps des fêtes.

17. Évitez les choux, rubans & autres accessoires jetables

Évitez-les ces autres articles d’emballage aussi puisqu’ils sont faits de plastiques et finiront malheureusement au site d’enfouissement. Même si vous les réutilisez d’année en année, leur production aura nécessité des ressources et généré de la pollution pour cette seule et unique utilisation qu’est l’esthétique de votre cadeau. Ceux qui ont déjà été achetés dans le passé peuvent être réutilisés encore quelques années, mais évitez de nouveaux achats de ces articles jetables.

18. Remplacez le papier collant par du ruban en tissu

Le papier collant, fait de plastique, n’est pas réutilisable et n’est pas recyclable. Pour éviter qu’il finisse aux poubelles, essayez de faire des emballages originaux sans en utiliser. Une idée est par exemple d’utiliser du ruban en tissu pour tenir ensemble votre emballage ou encore d’opter pour des emballages sans papier collant comme le furoshiki comme discuté plus haut.

Divers 🍫

19. Envoyez des cartes de souhaits électroniques

Les cartes de souhaits peuvent être plaisantes à donner et à recevoir, mais elles sont faites généralement de papier non recyclé et ne le sont pas plus. De plus, elles nécessitent d’être transportées par les camions de livraison, ce qui peut augmenter la pollution liée au transport. Pourquoi ne pas opter pour des cartes de souhaits électroniques? Ces dernières ne finiront pas aux poubelles et seront toujours disponibles sur votre ordinateur pour être relues.

20. Créez votre propre calendrier de l’avent

Tout enfant adore ouvrir chaque jour de décembre la petite porte de son calendrier de l’avent qui cache une friandise. Aussi plaisants qu’ils puissent paraître, ces calendriers sont suremballés, faits de plastique et le chocolat qu’ils contiennent est souvent loin de provenir de sources durables, biologiques et équitables. Pour tourner le dos à ces calendriers commerciaux, créez-en un par vous-même ce qui vous permettra de pouvoir choisir non seulement la qualité du chocolat, mais surtout de diminuer la pollution par le plastique. Une autre option (pour les plus vieux) est d’opter pour d’autres sortes de calendriers tel un calendrier de l’avent de bières locales qui est offert dans une boite de carton et, donc, qui ne génère pas plastique.

21. Célébrez en famille et à la maison

Éviter de profiter de la période des fêtes pour faire un voyage. Les billets d’avion sont souvent plus chers lors du temps des fêtes, et on connaît l’impact du transport par avion sur le réchauffement climatique. Si vos billets d’avion sont déjà achetés pour cette année, nous suggérons de compenser vos émissions pour amoindrir l’impact environnemental de votre vol d’avion. Sinon, profitez du temps des fêtes pour demeurer au Québec et découvrir la nature en raquettes, en ski de fond ou sur les pistes d’une montagne. Ces activités pratiquées souvent dans les parcs nationaux permettent d’investir de l’argent directement dans la conservation et la protection de la nature tout en ayant une empreinte beaucoup plus faible qu’un voyage en avion.

Cover

C’est ainsi que se conclut l’ensemble de nos suggestions pour un temps des fêtes plus vert. Il y a certainement d’autres bons trucs que vous pouvez faire pour diminuer encore plus votre empreinte environnementale pendant le temps des fêtes. N’hésitez pas à nous en faire part et à nous envoyer des photos de vos emballages ou de vos sapins faits maison. Et d’ici là, on vous souhaite un beau temps des fêtes avec vos proches!

À lire aussi sur le blog:

Les icônes de l’infographie proviennent du site web www.Flaticon.com et les auteurs respectifs sont Freepik (Logo Fb, #3, #7-11, #13, #15-18, #20), Smashicons (#1-2, #12, #21), Pixel Buddha (#4-6, 19), monkik (#14) et Flat Icons (Logo Site web).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :