Au Québec Voyage écoresponsable

Parcourir les 256 kilomètres de la Véloroute des Bleuets au Lac-Saint-Jean

C'est par un soir de semaine que l'idée nous est venue en tête : pourquoi ne pas prendre une fin de semaine allongée pour parcourir les 256 kilomètres de la Véloroute des Bleuets dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Cet itinéraire faisant le tour du Lac-Saint-Jean, est, à ce que l'on dit, un des plus beaux itinéraires à vélo en Amérique du Nord. Il fallait donc s'y attaquer plus tôt que tard, ce que nous avons fait dès la fin de semaine suivante !

La Véloroute des Bleuets est un trajet cyclable de 256 kilomètres autour du Lac-Saint-Jean qui traverse 15 municipalités dont les plus connues sont Alma, Dolbeau-Mistassini, St-Félicien et Roberval. Celui-ci fait partie de La Route Verte, un réseau cyclables lancé il y a déjà 25 ans qui relie les différentes régions du Québec avec plus de 5300 kilomètres d’accotements asphaltés et de pistes cyclables.

Veloroute-1
L’itinéraire est bien balisé avec les pancartes « Véloroute des Bleuets » et « Route Verte 8 »

L’itinéraire proposé varie entre trois et cinq jours. Pour nous, l’options de 3 jours prévalait étant donné que nous n’avions qu’une fin de semaine pour le faire. Ici, je vous présente notre toute première escapade dans la région du Lac-Sainte-Jean à parcourir en trois jours les 256 kilomètres de la Véloroute des Bleuets.

🗓 Jour 1 :
D’Alma à Dolbeau-Mistassini (96 km)

Nous avons entrepris notre tour du Lac-Saint-Jean à vélo à partir de la maison du vélo d’Alma (où le le stationnement est d’ailleurs gratuit pour les cyclistes). Nous avons décidé de le faire dans le sens anti-horaire, ce qui nous a été suggéré par le guide touristique. Après avoir pédalé les 29 premier kilomètres, nous faisons un arrêt au Parc national de la Pointe-Taillon et à sa magnifique plage :

Pointe-Taillon-1
Plage du Parc national de la Pointe-Taillon, Pointe-Taillon 📍

Nous parcourons ensuite les 15 kilomètres de sentiers cyclables en poussière de pierre à l’intérieur du Parc national de la Pointe-Taillon. Puis, après une pause bien méritée à la sortie du parc, nous poursuivons notre route sur les 21 kilomètres qui nous séparent de Péribonka. Nous y faisons un arrêt pour notre dîner avec vue sur la rivière du même nom.

Peribonka-1
Rivière Péribonka, Péribonka📍

Nous faisons un autre 14 kilomètres avant d’être surpris par de magnifiques chutes dans la petite municipalité de Sainte-Jeanne-d’Arc. Un arrêt s’impose pour une collation à ce site historique portant le nom de Vieux Moulin.

Sainte-Jeanne-Darc-1
Chutes du Vieux Moulin, Sainte-Jeanne-d’Arc📍

Pour terminer la journée et se rendre à notre destination finale à 17 kilomètres de là, nous empruntons une piste cyclable en forêt très agréable. Nous arrivons finalement au camping municipal de Dolbeau-Mistissini, où nous passerons la nuit. Celui-ci donne une vue superbe sur les chutes du Père de la rivière Mistassibi.

Dolbeau-Mistassini-1
Chutes du Père de la rivière Mistassibi, Dolbeau-Mistassini📍

🗓 Jour 2 :
De Dolbeau-Mistassini à Val-Jalbert (98 km)

Après nous être levés un peu en retard, nous traversons la centre-ville de Dolbeau-Mistassini (5 kilomètres). Puis, un mélange de pistes cyclables et d’accotements asphaltés sur 27 kilomètres nous mène à la ville de Normandin. Nous y prenons une petite collation avant de reprendre la route sur 26 kilomètres vers St-Félicien, où nous prenons finalement notre dîner au parc du Sacré-Coeur avec vue sur la rivière Ashuapmushuan.

St-Felicien-1
Rivière Ashuapmushuan au Parc du Sacré-Coeur, Saint-Félicien📍

Puis, nous empruntons un des segments les plus paisibles de la Vélouroute des Blueuets, une piste cyclable en bordure d’un chemin de fer, c’est-à-dire complètement à l’écart de la circulation automobile. Celle-ci nous mène, 22 kilomètres plus tard, au village amérindien de Mashteuiatsh, avec vue sur le Lac-Saint-Jean.

Mastheuiash-1
Vue sur le Lac-Saint-Jean, Mashteuiatsh📍

Nous sommes désormais à seulement 7 kilomètres de Roberval, ce qui devait être notre dernier arrêt pour cette deuxième journée de vélo. Or, faute d’emplacement de camping disponible, nous décidons de poursuivre notre route sur 11 kilomètres pour nous rendre au camping du village historique de Val-Jalbert, où nous obtenons le dernier emplacement disponible.

Val-Jalbert-1
Piste cyclable longeant le chemin de fer, Val-Jalbert📍

🗓 Jour 3 :
De Val-Jalbert à Alma (62 km)

C’est déjà notre dernière journée sur la Véloroute des Bleuet et le soleil est au rendez-vous. Définitivement, cette journée est la plus agréable de tous, d’autant plus qu’il ne nous reste que 62 kilomètres pour revenir à notre point de départ. De Val-Jalbert, nous prenons une piste cyclable sur 10 kilomètres (avec une superbe vue sur le Lac-St-Jean) avant de s’arrêter à la halte routière de Chambord pour prendre quelques clichés.

Veloroute-des-Bleuets-2
Halte routière, Chambord📍

Puis, nous poursuivons notre route sur 15 kilomètres pour atteindre Metabetchouan-Lac-à-la-Croix où nous arrêtons prendre notre dîner à la plage municipale (et gratuite) le Rigolet. Andréa ne peut s’empêcher de se mettre les pieds dans l’eau. 💦

Metabetchouan-1
Plage le Rigolet, Metabetchouan-Lac-à-la-Croix📍

Après 10 autres kilomètres de vélo, nous sommes désormais à Saint-Gédéon et passons devant la Microbrasserie du Lac. Malheureusement, le moment est mal choisi (en plein milieu de la journée) pour s’y arrêter prendre une bière régionale. Nous poursuivons donc notre route en nous disant que la bière sera pour plus tard. Nous roulons donc pour un autre segment de 11 kilomètres avant de s’arrêter prendre une collation au déversoir de la rivière Petite Décharge et admirer la rivière qui coule à flot.

Petite-Decharge-1
Rivière Petite Décharge, Alma📍

Finalement, motivés par l’idée de terminer ce périple avec une bonne bière de microbrasserie, nous parcourons les derniers 26 kilomètres qui nous séparent de notre point de départ à Alma. Nous terminons la journée à la Microbrasserie le Lion Bleu où nous prenons quelques verres pour célébrer la fin de cette aventure.

Lion-Bleu-1
Microbrasserie Le Lion Bleu, Alma📍

C’est donc ainsi que s’est terminé notre périple de 3 jours au Lac-Saint-Jean sur la Véloroute des Bleuets. Étant donné le court laps de temps disponible, nous avons fait le mieux que nous pouvions pour combiner découverte et vélo. Et, nous pouvons dire que ça en valait totalement la peine : difficulté relativement facile, beaucoup de pistes cyclables, qualité de la chaussée excellente, vues à couper le souffle, etc. Cependant, si c’était à refaire (et nous y retournerons certainement), nous aurions préféré faire le trajet sur plus de trois jours pour avoir le temps de faire plus d’arrêts pour profiter des différents activités de cette magnifique région: microbrasseries, plages, randonnées, chutes, musée, etc. Sur ce, bonne randonnée à vélo ! 🚲🚲

À lire aussi sur le blog :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :