Consommation responsable

22 trucs faciles pour réduire votre empreinte environnementale

Les scientifiques sont tous d'accord: il faut agir dès maintenant pour sauver notre planète. Comment? Utiliser les transports collectifs et actifs, manger moins de viande et limiter sa consommation en général en sont de bons exemples. Mais, pour être encore plus concrets dans ces exemples, nous avons décidé de partager avec vous diverses actions que nous posons quotidiennement pour réduire notre impact sur l'environnement. Que ce soit au restaurant ou à l'épicerie en passant par la pharmacie, vous trouverez dans cet article 22 trucs faciles à incorporer à votre quotidien pour diminuer votre empreinte environnementale!

Sans plus attendre, voici nos 22 trucs résumés dans cette infographie:

LesMins.blog - 22 trucs faciles pour réduire votre empreinte environnementale

Au restaurant

1. Prenez un plat végétarien ou végétalien

La preuve scientifique que la production de bétail accélère les changements climatiques n’est plus à faire. Demandez à votre serveur quelles sont les options végétariennes (sans viande ni poisson) ou végétaliennes (sans aucun produit ou sous-produit animal) offertes dans le restaurant. Cela encouragera par le fait même les restaurateurs à offrir davantage de choix pour le bien-être de notre planète.

2. Emportez vos restes dans votre contenant

Avez-vous déjà été capable de manger au complet une table d’hôte au restaurant? Rien n’est plus fâchant que de gaspiller les restes d’un bon plat. Cela l’est encore plus que de rapporter les restes dans un plat en styromousse jetable. Luttez contre le gaspillage alimentaire et la pollution en apportant votre propre contenant lorsque vous allez au restaurant.

3. Mangez local et évitez les fast food

Les restaurateurs locaux, plutôt que les grandes chaînes de restauration rapide, s’approvisionnent souvent auprès de producteurs à proximité, ce qui diminue la pollution causée par le transport des aliments. Ceci est sans mentionner tous les emballages jetables utilisés dans les fast food. Mangez donc local pour de la nourriture de bien meilleure qualité et moins de pollution.

4. Demandez vos breuvages sans paille

Qui a dit qu’il était nécessaire d’avoir une paille pour boire? De nombreux restaurants et bars ont récemment adhéré au mouvement zéro paille (#nostraw) en n’offrant plus de pailles jetables, qui finissent trop souvent dans nos océans. Encouragez donc les bannières qui n’ont pas encore fait le virage à s’y mettre en demandant vos breuvages sans paille.

5. Amenez votre propre tasse à café

Lorsque vous allez au café ou au restaurant, en plus d’apporter votre contenant hermétique pour vos restes, apportez-y aussi votre tasse de café réutilisable. Vous prendrez alors la bonne habitude de ne pas utiliser de verres et de couvercles jetables.

BONUS: Lorsque vous apportez votre tasse à café dans un restaurant, vous pourrez souvent bénéficier d’un café filtre gratuit à la fin de votre repas. Il suffit de le demander après avoir payé votre facture.

6. Dites non aux couverts jetables

Lorsque vous commandez un plat pour emporter, des ustensiles vous seront automatiquement remis. Refusez-les en les redonnant immédiatement et en demandant des ustensiles réutilisables ou apportez les vôtres. Les couverts jetables, qu’ils soient compostables ou non, requièrent de l’énergie à produire, à transporter et à disposer. Ceux réutilisables sont, donc, un bien meilleur choix pour l’environnement.

À l’épicerie

7. Apportez votre sac réutilisable

Combien de fois êtes-vous allé à l’épicerie en vous disant que vous aviez encore oublié vos sacs réutilisables? Pour ne plus les oublier, privilégiez plutôt des sacs réutilisables qui se plient en tout petit que vous pourrez mettre dans votre sacoche, vos poches de manteau ou votre sac à dos. Plus jamais vous aurez besoin de sacs jetables offerts par l’épicerie. Et si vous les oubliez, n’achetez que les articles essentiels que vous pourrez transporter dans vos mains et revenez plus tard avec vos sacs.

8. Non aux produits avec de l’huile de palme

Tartinade aux noisettes, biscuits sucrés de toutes sortes, nouilles instantanées, margarine. Tous ces produits et bien d’autres renferment souvent de l’huile de palme dont la production a été associée à une forte déforestation et une perte d’habitat pour les espèces sauvages dans les pays où elle est produite. Un bref coup d’œil à la liste d’ingrédients vous permettra de déterminer quels produits en contiennent et ainsi de les laisser sur les tablettes de l’épicerie.

9. N’achetez pas d’eau en bouteille

Que ce soit pour une consommation personnelle ou un séjour en camping, rien ne motive l’achat d’eau embouteillé d’un point de vue écologique ou économique. Il suffit d’avoir une bouteille réutilisable ou un plus grand réservoir que l’on remplit à partir du robinet pour ne plus jamais avoir besoin d’eau en bouteille. De plus, l’achat d’eau embouteillée encourage une industrie qui pollue et qui se sert de notre or bleu pour faire du profit.

10. Favorisez les marchés locaux et sans emballage

Ce conseil vaut autant pour les marchés de fruits et légumes que les commerces de quartier qui distribuent des produits en vrac. En achetant chez eux, en plus de diminuer la pollution liée au suremballage, vous encouragez les commerces de proximité et les agriculteurs locaux.

11. Pas de pellicule plastique ou de sac ziploc

Le seul moyen d’éliminer de sa vie les pellicules de plastique et les sacs refermables jetables est de tout simplement ne plus en acheter. Même si certaines villes ou commerces les recyclent selon certaines conditions (par exemple, les sacs doivent être lavés: allo le gaspillage de l’eau), il vaut mieux dès maintenant les remplacer par des contenants hermétiques qui dureront plusieurs années et ne nécessiteront pas de pétrole pour leur production.

Dans vos achats

12. Achetez moins en ligne et plus local

Le commerce en ligne est associé à une hausse du transport par camion et donc, une pollution accrue des villes et une augmentation du CO₂ dans l’atmosphère.  Ces dernières années, ce commerce est passé à une autre étape en offrant des repas pré-préparés en ligne, transportés par camion réfrigéré, polluant à la fois via le transport et le suremballage que cela occasionne. Acheter plus local, c’est se réapproprier les commerces et les épiceries de quartier qui, eux, ont vraiment la satisfaction des clients à coeur.

13. Achetez moins neuf et plus usagé

Visiter les sites web d’articles de seconde main ou les friperies avant d’aller vers les articles tout neufs. En plus d’économiser, vous diminuerez grandement votre impact environnemental puisque vous donnerez une seconde vie à des articles qui sont encore en très bon état: du transport à la production, tous ces coûts environnementaux seront ainsi évités.

Dans votre pharmacie

14. Utilisez des savons en barre

Les barres de savon sans emballage ou dans un emballage de carton minimaliste créent beaucoup moins de déchets que les savons dans des contenants en plastique. Cela s’applique autant aux savons pour votre corps ou vos cheveux, que ceux pour votre lessive ou votre vaisselle. De plus, jusqu’à tout récemment, plusieurs nettoyants liquides contenaient des microbilles de plastique qui terminaient leur vie dans les océans. Une raison de plus pour opter pour les savons en barre.

15. Prenez une brosse à dent en bambou

Aucun microorganisme ne voudra décomposer votre vieille brosse à dent produite à base de pétrole, qui devra finir sa vie dans l’océan. Par contre, ces décomposeurs seront friands d’une brosse à dent faite en bambou ce qui en fait un choix beaucoup plus écologique que la traditionnelle brosse à dent en plastique recommandée par votre dentiste.

16. Changez pour une coupe menstruelle

Loin d’être spécialiste dans le domaine, j’ai entendu dire qu’une coupe menstruelle réutilisable était un bon geste que vous, mesdames, pourriez poser pour l’environnement en remplaçant des milliers de tampons et de serviettes hygiéniques jetables et suremballés par une seule coupe réutilisable ou par des serviettes lavables.

En cuisine

17. Utilisez une machine à café sans filtre et sans capsule

Cafetière italienne, cafetière à piston, machine à expresso ou simplement un filtre réutilisable, mille et une façon existent pour faire du café sans produire de déchet. Éviter les machines à dosette à usage unique qui, même si recyclables et/ou compostables, ne seront jamais autant écologiques qu’un bon café fait sans déchet.

BONUS: Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire avec le café qui a été infusé, appelé marc de café. Par exemple, vous pouvez l’utiliser pour vous faire un masque exfoliant naturel ou comme engrais dans votre jardin.

18. Recyclez et compostez

Recyclez – Cela peut paraître bien évident, mais si vous saviez le nombre de personnes qui ne recyclent pas encore en 2018. Encouragez vos proches à faire ce geste si simple en leur montrant comment trier leurs déchets lorsque vous cuisinez avec eux. Si le recyclage n’est pas disponible (chose absurde), attendez de trouver un bac pour y mettre les déchets recyclables.

Compostez – En 2020, toutes les villes du Québec devront soit collecter les matières organiques ou les trier par elles-mêmes. D’ici là, si le compost n’existe pas dans votre ville, sachez qu’il est possible de participer à des composts communautaires ou de créer le vôtre en redonnant simplement vos déchets organiques à la nature.

En camping

19. Utilisez des allumettes au lieu d’un briquet

Comment disposerez-vous d’un briquet en plastique lorsqu’il aura atteint sa fin de vie? Plus souvent qu’autrement, ceux-ci finissent dans les poubelles, dans les cours d’eau et, ultimement, dans l’estomac des organismes marins. Utilisez simplement des allumettes pour remplacer ce bien non-essentiel de la vie et recyclez le paquet de carton lorsqu’il est vide.

20. Prenez un savon biodégradable

Pour laver votre vaisselle, vos vêtements ou votre corps, utilisez un savon fait à partir d’ingrédients simples et biodégradables, qui jeté à quelques mètres d’un cours d’eau n’aura que peu ou pas d’impact sur les écosystèmes. Les savons du commerce renferment une longue liste de produits chimiques dommageables pour l’environnement dont l’utilisation devrait être limitée, voire arrêtée.

En voyage

21. Téléchargez les cartes au lieu de les imprimer

Dans certains pays, la gestion des ordures est un réel défi alors que pensez-vous du recyclage? Il n’y en a pas. Il est donc mieux de télécharger sur votre téléphone toutes les cartes nécessaires à la visite d’un pays ou d’une ville avant de vous y rendre, ce qui diminuera la production et l’impression de cartes.

22. Refusez les brochures et imprimés

Plutôt que de prendre de l’information sur différents endroits, il est souvent possible de trouver toute cette information en ligne. Pour la même raison que pour les cartes, il vaut mieux éviter de consommer les brochures et imprimés. Et si l’information n’est disponible que sur papier, prenez-là en photo pour la consulter plus tard plutôt que d’avoir plusieurs brochures que vous finirez par vous débarrasser.

C’est ce qui conclut la liste des 22 trucs faciles que nous avions à vous proposer pour réduire votre empreinte écologique. Peut-être que vous n’adhérerez pas à tous ces trucs en une journée, mais téléchargez l’image sur votre téléphone et jetez-y un coup d’oeil hebdomadairement pour voir comment en intégrer davantage à votre quotidien. Nous croyons grandement à l’effet papillon, c’est-à-dire qu’une personne peut en influencer d’autres, qui en influenceront d’autres, et ainsi de suite. N’hésitez donc surtout pas à partager cet article avec votre famille et vos amis pour une planète en meilleure santé!

Si vous avez d’autres conseils à nous proposer, n’hésitez pas à les laisser dans les commentaires de l’article.

À lire aussi sur le blog:

Note: Les icônes utilisées dans l’infographie proviennent du site web www.flaticon.com et les auteurs respectifs sont Freepik (Logo Facebook, #1, #2, #4, #5, #6, #9, #11, #12, #13, #14, #15, #16, #18, #19, #20), Smashicons (#3, #8, #10, #21) and Pixel Buddha (#7), srip (#17), Nhor Phai (#22) et Flat Icons (Logo Site web).

 

(3 commentaires)

  1. merci pour cette liste 🙂

    5. Amenez votre propre tasse à café
    dans certaines chaines de café, même si on tend une tasse réutilisable pour notre café, les employés remplissent d’abord un verre jetable puis transfèrent ensuite dans notre tasse, pour ensuite jeter le verre. Il faut garder un oeil attentif pour les intercepter à temps et les sensibiliser.

    J'aime

    1. On s’est déjà aperçu de la situation dans certaines chaînes oui. Même d’autres qui refusent de nous donner notre breuvage dans une tasse réutilisable. Il faut sensibiliser les employés, mais aussi ne hésiter à boycotter si le problème persiste.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s